Partager ce site







SNJ Radio France : Les nuisances des open spaces bien connues des personnels en région cc @francebleu https://t.co/l3r4ie4kMD
SNJ Radio France : RT @valeria_e: Les personnels de l'audiovisuel prônent une réforme radicale du Sénat https://t.co/HigEGp5wII
SNJ Radio France : .@matthieu_gallet Rapprochement de France 3 et France Bleu, nous sommes "local", ils sont "régional", nous sommes très différents #cceRF
SNJ Radio France : .@matthieu_gallet France 3 et France Bleu, attention à ceux qui peuvent avoir des idées de big bang #cceRF

9 novembre : les premiers fruits de la fermeté



9 novembre : les premiers fruits de la fermeté
A soixante douze heures de la journée blanche du 5 octobre lancée par le SNJ, le PDG de Radio France, Jean-Luc Hees, vous a (enfin) adressé un signe *.

Il admet la nécessité d’ouvrir des fenêtres qui permettront de diffuser, dans les stations de France Bleu, des informations locales lors de la journée spéciale du 9 novembre. Le PDG répète également dans son courrier que cette journée sera la dernière du genre.

Il s’agit là d’une ouverture, le SNJ en prend acte, et lève par conséquent sa consigne pour le 5 octobre. Mais le signal de la Présidence est encore imprécis. Nous poursuivons nos efforts, et nos contacts, pour obtenir des éclaircissements supplémentaires.

Le SNJ en appelle donc à maintenir la même pression graduée, et ne lève pas, pour l’heure, sa consigne de « semaine noire » à partir du 12 octobre.


Naturellement, nous souhaitons qu’un accord précis soit trouvé entre temps, afin d’en arriver à une solution qui ne compromette ni l’autorité éditoriale du PDG, ni l’exigence de respect des antennes émise par toutes les rédactions, et relayée fortement par le SNJ Radio France.

Nous fournirons toutes les informations en temps réel, comme d’habitude, par voie de tract et sur notre site internet.

Le SNJ Radio France constate une fois encore qu’une très grande détermination, associée à une permanente volonté de dialogue, permet d’avancer sur les dossiers, y compris les plus bloqués à priori.

Une leçon à méditer alors que vont s’ouvrir les négociations cruciales sur la future convention collective.


* Lettre de Jean Luc Hees à lire en cliquant ici


2 Octobre 2009
Lu 1672 fois





Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv